BIOTRACK – préleveurs et IDE

BIOTRACK préleveurs et IDE : envoie au LBM des documents depuis le domicile

BIOTRACK dispose de trois grandes fonctions : la gestion logistique des coursiers en temps réel, la traçabilité des échantillons collectés aux domiciles des patients et le scan des documents au domicile pour les envoyer au laboratoire au moment du prélèvement. Les documents permettent le préenregistrement du dossier patient. L’application est à destination des préleveurs salariés des LBM mais aussi des IDEL.

Cette page traite de cette dernière fonction.

La problématique des laboratoires

Enregistrement dossier patient

Enregistrement dossier patient

Les LBM prélèvent entre 50% et 70% des échantillons sur leurs sites, mais 30% à 50% des échantillons proviennent de l’extérieur et notamment des infirmières libérales et les préleveurs salariés des laboratoires. Ces échantillons arrivent tous au même moment, c’est-à-dire en fin de matinée. Ils sont apportés par les coursiers qui terminent leurs tournées de ramassages.

Dès lors c’est une activité intense et ponctuelle qui démarre, mais qui se répète au quotidien. L’enregistrement des dossiers mais aussi, la vérification des tubes, l’édition des étiquettes et le transfert vers la chaîne d’analyse. Cette activité nécessite beaucoup de ressources ponctuelles et pose des soucis de pause déjeuner. Parfois même, il est nécessaire de faire venir des secrétaires d’autres sites, pour accélérer l’enregistrement.

D’autres soucis existent également, notamment quant à la prise en charge par les mutuelles. Et bien souvent ces données ne sont pas à jour.

Prise de sang à domicile

Prélèvement à domicile

La problématique des IDEL

Les infirmières libérales, lorsqu’elles interviennent au domicile de leurs patients, doivent vérifier l’ordonnance du médecin afin de savoir quels tubes utiliser. Mais elles doivent également compléter une « feuille de transmission », joindre l’ordonnance dans la boîte ou le sachet, puis amener les échantillons soit dans un point de collecte (pharmacie), à son cabinet ou dans le laboratoire de la ville.

Bien souvent elles prennent les documents auprès de leurs patients pour en faire une photocopie. Elles en ont besoin pour le remboursement (SCOR) Puis elles ramènent les documents auprès de leurs patients. Parfois elles en font des photos avec leurs smartphones, mais cette méthode est dangereuse, vu les contraintes imposées au traitement des données de santé.

Tout ça génère beaucoup de déplacements inutiles et de supports papiers qui pourraient être évités.

Il en résulterait un gain de productivité et des économies financières.

L'infirmière peut choisir soit de réaliser un prélèvement, soit de réaliser un acte pour soi

Choix pour l’IDE

La solution : BIOTRACK préleveurs et IDE

La problématique ayant été exprimée, nous avons développé une application sur smartphone à destination des IDEL (et préleveurs salariés des laboratoires) qui permet :

  • Le scan des documents : deux ordos, carte mutuelle et feuille de transmission
  • L’envoi au labo en un clic
  • Le scan des documents pour les besoins propres aux IDEL (soins, pansements, etc.)
  • La récupération de l’ensemble des documents scannés lors d’une tournée en un clic et de façon sécurisée.

Cette application propose beaucoup d’autres fonctions que vous pourriez découvrir en visitant le site biotrack.fr